Une bonne newsletter

De l’importance d’une bonne newsletter

octobre 4, 2014 2:58 Publié par 7 Comentaires

Compte-rendu de la conférence de Leyla Giray Alyanak pour TBU 2014.
Leyla est l’auteure du populaire blog anglophone Women on the road

Autour de l’an 2000, je tenais un site à tendance littéraire qui réunissait 3’200+ abonnés à sa newsletter. Je me souviens comme si c’était hier du temps que me prenait la rédaction et la mise en page d’un tel e-mail, mais aussi de la satisfaction à voir tous ces abonnés revenir me lire avec plaisir.

Lorsqu’en 2008 j’ai recommencé à bloguer, je n’ai même pas considéré la newsletter. Après tout, les flux RSS se chargaient de relayer l’info pour moi! Quelle négligence. Une newsletter, ce n’est pas juste un moyen de relayer une information, c’est un outil à conversion ultra efficace.

Bon, alors, où est la mienne? J’y travaille! Car elle demandera un projet étudié et une planification parfaite. Malgré l’envie de m’en tenir à ma passion de l’écriture, Leyla m’a convaincue qu’il s’agissait d’une nécessité. Voilà ses conseils et conclusions…

Une bonne newsletter

Photo par Gajman CC BY 2.0

Être plus indépendant des moteurs de recherche

Les e-mails sont généralement plus cliqués que les médias sociaux. Une partie non négligeable de votre traffic proviendrait donc de votre newsletter. Et un pourcentage plus élevé de lecteurs provenant de la newsletter, c’est un pourcentage moins élevé de traffic provenant des moteurs de recherche.

Si les moteurs de recherche venaient à changer leur algorithme en votre défaveur, ou à vous pénaliser pour quelque raison que ce soit, vous garderiez un quota de lecteurs plus élevé venant des médias sociaux et de votre newsletter. Une sorte d’assurance-lectorat, finalement.

Les abonnés sont déjà vos fans!

Cela peut paraître absurde de le rappeler, mais la personne qui a souscrit à votre newsletter a choisi de vous donner sa confiance (en vous transmettant son identité: son adresse e-mail!) et de recevoir plus d’informations de votre part. C’est donc la part de votre lectorat la plus encline à vous lire et à cliquer sur vos liens.

Optimiser le taux d’inscription…

Quelques idées pour favoriser l’inscription à votre newsletter? Proposez:

  • un contenu unique qui ne se retrouvera pas sur votre site
  • du contenu en avant-première
  • des avantages (p.ex. un mini-guide offert, un service, un rabais sur vos produits, etc.)

Adaptez bien entendu le contenu de votre newsletter à votre lectorat et activez le partage vers les médias sociaux de tous vos e-mails.

… de rétention

Quelques idées pour garder vos précieux inscrits:

  • Envoyez-leur du contenu exclusif de temps en temps
  • Soyez clair, concis et attractif dès les premières lignes de votre e-mail! Un utilisateur prendra entre 3 et 7 secondes pour décider s’il continuera la lecture de votre newsletter. L’en-tête est donc crucial!
  • Soyez honnête. Si vous décider d’inclure des liens d’affiliation dans vos e-mails, ajoutez une notice les prévenant.

Leyla sur les newsletters, TBU Nantes

Engager et tenir ses promesses

Avoir des milliers d’abonnés à votre newsletter, c’est chouette. Mais s’il s’agit de lecteurs fantôme qui n’ouvrent aucun de vos e-mails, ils grossissent vos chiffres de manière irréaliste.

  • Plutôt qu’un simple formulaire d’inscription sur vos pages, proposez une landing page qui expliquement clairement ce que le lecteur obtiendra s’il décide de franchir le pas (contenu, exlcusivités, fréquence)… et surtout, tenez vos promesses.
  • Faites plus que tenir vos promesses! Surprenez vos lecteurs avec des exclusivités inattendues.
  • Nettoyez régulièrement vos abonnés afin d’avoir des statistiques réalistes.

Convertir dès l’inscription

Donc nous disions, avoir des abonnés c’est bien mais… l’idée est de générer du traffic sur votre site (et, si vous vendez, du revenu). Vous pouvez y travailler dès l’inscription!

Personnalisez la page de remerciement sur laquelle sera redirigé votre abonné. Vous pouvez y inclure, par exemple, une liste d’articles suggérés. Vos abonnés viennent de franchir le pas et ne demandent qu’à recevoir de vos nouvelles, donc donnez leur de quoi passer plus de temps sur votre site. Proposez-leur une page « Où commencer », avec une sélection de liens riche en contenu de qualité, ou la liste de vos articles les plus populaires.

Ajoutez-y aussi vos boutons de médias sociaux.

Convertir à chaque e-mail

Faites cliquer vos abonnés! Placez des CTA (call to action) clairs et évidents dans vos e-mails, sous la forme de boutons par exemple. Si vous souhaitez qu’ils fassent quelque chose, donnez-leur des indications précises.

Gérer sa newsletter avec MailChimp

Il existe différent services vous permettant de gérer votre liste d’abonnés, vos envois et vos statistiques. J’ai pour ma part choisi MailChimp, que j’utilise pour tous mes clients depuis déjà quelques années. Et la bonne nouvelle, c’est que c’est gratuit jusqu’à 2’000 abonnés (et 12’000 envois), sans besoin d’entrer ses informations bancaires. Bref, idéal pour bien commencer!

Conclusion en chiffres

D’après Leyla, si vous obtenez un taux d’ouverture de 20 à 30%, et un taux de clic de 10%, vous pouvez être content!
Bonne chance avec votre nouvelle newsletter :)

Tags : ,

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Corinne

7 commentaires

  • Michelle says:

    En théorie, c’est bien, mais… je ne compte plus les newsletter auxquelles je suis abonnée, et que je lis… quand j’ai du temps, c’est-à dire pas souvent! ;-)

    Mes newsletters préférées: celles qui annoncent des événements locaux ou des activités culturelles proches de chez moi et celles qui me proposent des rabais exclusifs en avant-première.

    Dans le domaine du voyage, je les garde sans forcément les lire de suite, et les ouvre parfois quand la destination m’intéresse.

    Comme blogueuse, le plus difficile avec les newsletters, c’est la régularité, avoir du contenu à offrir chaque semaine/mois. Je faisais ça il y a 15 ans, ça m’a épuisée ;-)

    Je me réjouis de lire la newsletter d’En-altitude!

    • Corinne says:

      Leyla avait proposé d’inclure dans les newsletters des deals ou des astuces qui ne se retrouveraient pas sur le site justement. Une promo pour un vol ou une destination, ou une astuce en rapport avec la niche de nos lecteurs. L’idée des événements est sympa aussi!
      Et oui, tout pareil pour moi, je m’amusais comme une folle mais je ne l’ai jamais refait parce que c’était super long.
      Merci! Je vais commencer par celle de Vie Nomade je crois… 2 blogs, 2 newsletters, vais-je survivre? :D

  • Rattana says:

    Sujet intéressant.

    Pour la landing page, penses-tu que cela soit pertinent d’insérer un lien pointant sur cette page en fin de formulaire d’inscription ?

    • Corinne says:

      En fin de formulaire d’inscription? À un endroit précis du site? Je vois la landing page comme un argumentaire pour convaincre les moins convaincus pourquoi il faut s’inscrire à la newsletter (et là-dedans, on peut y mettre le formulaire d’inscription en haut, en bas, au milieu). Pour le formulaire d’inscription en lui-même, je mettrais un petit lien dessous qui pointe vers ces bonnes raisons. Leyla met simplement un « find out more ».

    • Rattana says:

      Oui Corinne,

      Je parlais de mettre un lien à la fin ou au début d’un formulaire d’inscription à la newsletter qui redirigerait vers la landing page expliquant les avantages à s’abonner, tu as tout à fait compris.

      Bon je pourrai tester, merci :)

  • Trèèèès intéressant comme compte-rendu, merci Corinne !
    Pour ma part, je n’ai clairement pas le temps d’en créer une. Mais j’ai trouvé un outil wordpress qui envoie un mail tout simple à la sortie de chaque article (avec 5 ans de retard sur la création de mon blog, il y a 6 mois environ).
    Pas l’idéal que tu décris ici, mais clairement mieux que rien :)

    • Corinne says:

      Toujours avec plaisir! Oui tu as raison, c’est mieux que rien ;) J’ai aussi ça sur le mien en attendant d’avoir un vrai plan newsletter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *